Cette semaine, nous parlons d’art sur Black’In avec le jeune artiste peintre Axel Hegesippe ! Pour sa première exposition, Axel a choisi de s’exprimer à travers le langage de ses émotions. Un univers typique qu’il vous invite à découvrir du 16 au 30 juin 2019 à la bibliothèque Paul Mado de Baie-Mahault en Guadeloupe. En attendant, Axel vous parle de lui juste ici : 

Crédit photo : Lenny Vincent (@mr.lenz)

Bonjour Axel, peux-tu te présenter aux lectrices de Black’In ? 

Bonjour Black’In, je suis Axel HEGESIPPE, 23 ans d’âge donc je vous laisse imaginer les saveurs. Nudiste. Si je peux me décrire comme étant artiste pluridisciplinaire, entre photographie, écriture et peinture.  

Parles-nous de ton parcours ? 

Mon parcours est quelque peu atypique en vue du fait que je sois artiste peintre. J’ai toujours été séduit par les sciences économiques et politiques depuis le lycée. Jusqu’à un niveau master 1 en école de commerce, alliant des emplois à la banque et toutes la complexités des études. Cursus scolaire qui m’a éloigné quelque peu de l’expression artistique autrefois. Aujourd’hui, je n’ai pas totalement abandonné les études, j’ai simplement préféré travailler par cycle, ce qui me permet de trouver juste milieu entre business affairs et art en autodidacte pour une longue vie je l’espère.

Crédit photo : Lenny Vincent (@mr.lenz)

D’où t’es venu cette passion pour l’art ? Quelles sont tes sources d’inspirations ? 

Je n’ai pas commencé l’art par passion, j’ai été contraint de constater que je ne pouvais exprimer certaines choses que par cette voie (voix). J’aime à dire que nous nous sommes trouvés l’art & moi. C’est un monde où il n’y a aucune règle ni limite qui correspond à ma personnalité anarchiste, en toute sensibilité. Mes sources d’inspirations sont avant tout ce que je ressens sur le moment ou même ce que j’ai pu ressentir auparavant. Il n’y a rien de plus pur que l’instinct. On peut illustrer cela comme étant un jet sans filtre, sans réflexion ni préméditation : Du cœur à la main.

Comment décrirais-tu ton art aujourd’hui ? 

Le premier mot qui me vient est “chaotique”. Car par ce “chaos” je recrée l’ordre des choses. Mon art est aussi synonyme de la délivrance par l’expression, d’où le fait qu’il soit avant tout abstrait avec des couleurs toutes aussi profondes que l’âme.

Peux-tu nous en dire plus sur ta première collection d’oeuvres  “La langue des émotions” ? N’as-tu pas peur de choquer certaines âmes sensibles ? 

Il est vrai que “La langue des émotions” est un nom riche de connotations. Ma première collection est un mélange d’amour, de passion, de sexe, de joie de peine, de tout ce qui nous enrichit et fait grandir. C’est l’histoire d’une vie. Avoir peur de choquer non, je ressens même l’envie de dire que c’est l’effet escompté. Je veux savoir ce que cette langue est capable de provoquer.

Si tu devais donner des conseils à un jeune comme toi qui souhaite se lancer dans l’art, ce serait lequel ? 

Être soi, pour soi. C’est un processus complexe mais indispensable et cela pas seulement pour les artistes. Il ne s’agit nullement de savoir dessiner ou peindre. L’important est de savoir qui nous sommes afin d’exprimer ce que nous sommes.

Crédit photo : Lenny Vincent (@mr.lenz)

Où peut-on se procurer tes oeuvres ? 

Elles seront dévoilées et accessibles à la vente lors de mon cocktail de présentation qui aura lieu le Jeudi 13 juin 2019. Une exposition est également prévue les deux dernières semaines du mois de juin (du 16 au 30) à la bibliothèque Paul MADO de Baie-Mahault. D’autres expositions seront à venir sur le reste de la période estivale.

Un dernier message pour les femmes de Black’In ? 

« Tout commence par une Femme ». Soyez votre propre muse, aimez-vous, contemplez-vous. Ayez confiance en l’inspiration qui émane du plus profond de vous. Nota Bene : Je vous attends nombreuses pour m’inspirer en retour.

Portrait chinois : Si tu étais une couleur, ce serait laquelle et pourquoi ? 

Je suis le crépuscule au lever, au coucher, je réchauffe, je nourris, je rayonne mais je brûle aussi. Je suis également la couleur du chakra sacré, le chakra de la sexualité. Je suis le jaune orangé.

Bonne continuation Axel et à très vite sur Black’In ! 

Retrouvez Axel sur les réseaux :
Compte Facebook
Page Fan Facebook Axel H
Instagram
Linkedin