Breaking News
Accueil » On en parle... » Confessions Intimes » Amour : Pour ou contre les relations à distance ?

Amour : Pour ou contre les relations à distance ?

Black'In I Pour ou contre les relations à distance

Cela fait bientôt 1 an que Lydia, une fidèle lectrice de Black’In, entretient une relation à distance avec un homme. Pour des raisons professionnelles, la jeune femme a dû s’installer en Métropole alors que son chèr et tendre est resté vivre aux Antilles. Aujourd’hui, elle a décidé de nous faire part de son vécu et de sa vision d’une relation de couple à distance. Un an de haut et de bas, voyons cela de plus près…

Après 8 mois de relation, il a fallu que je parte pour Paris, je vous assure, mon coeur était en milles morceaux. Mais pour mon travail et parce que je n’ai que 26 ans et toujours pas d’enfants, j’ai accepté de partir vivre là-bas, loin de ma famille et surtout de l’homme que j’aime. Oui, parce qu’en 8 mois, nous avons partagé tellement de moments forts que je suis tombée amoureuse de lui. Malheureusement il n’a pas pu me suivre, il est resté aux Antilles mais nous avons décidé de continuer notre relation à distance et longue distance qui plus est ! Mais mon objectif était bien évidemment de rentrer auprès de lui.

Je ne sais pas si c’était une bonne idée au départ, quand je vois les expériences autour de moi, je dis non tout de suite aux relations longues distance ! Mais quand on est impliqué, on voit les choses différemment et on tente le tout pour le tout, même si on ne sait pas où cela va nous mener. Au début on s’appelait 5 à 6 fois par jours, sans compter les textos toute la journée, je faisais du hors forfait en permanence, mais ça m’était égal ! Dès que je l’entendais j’étais heureuse. Quand il ne répondait pas à mes messages ou appels, je devenais complètement folle. Je me posais toutes les questions du monde : mais que fait-il ? Avec qui est-il ? Bref c’était très dur, il me manquait énormément…

Black'In I Pour ou contre les relations à distance

En un an, on a réussi à se voir 2 fois seulement. C’est très peu je sais bien, mais nous n’avions pas le choix. Au fil du temps, on s’appelait de moins en moins. Parfois on restait une semaine sans aucune nouvelle l’un de l’autre et c’est à partir de ce moment que j’ai réalisé que c’est toujours moi qui l’appelait. J’avais toujours l’impression que je le dérangeais. J’avais le sentiment d’être frustrée par cette situation et je pense que lui aussi. A tel point que j’ai appris qu’il me mentait et qu’il profitait très bien de la « vie ». Restez fidèle pendant un an sans voir véritablement la personne, je pense que pour un homme, c’est très dur. Pour notre bien, j’ai donc décidé de mettre fin à notre relation. Je ne pouvais plus supporter cette distance, j’étais surtout ronger par le sentiment d’injustice : pendant que je me prive, je pleures pour un homme, lui, il va très bien !

Si j’ai un conseil à donner, soyez sûre de ce que vous voulez et de ce que votre partenaire veut. Dans mon cas, il n’était pas assez amoureux je pense, et surtout notre relation était trop récente pour survivre à la distance. Il m’a avoué par la suite que nous nous étions précipités et qu’il n’a pas sû me dire ce qu’il ressentait (les hommes et leurs excuses !). D’autre part, il est très important que les deux partenaires soient impliqués dans la relation et qu’ils communiquent quotidiennement. Croyez-moi la distance peut rapprocher autant qu’elle peut vous éloigner…La relation à distance peut fonctionner si l’amour est sincère mais cela c’est encore une autre histoire !

Merci Lydia pour ce témoignage ! Et vous, que pensez-vous des relations à distance ? Comprenez-vous Lydia ?

About Taïna de Black'In

Mon truc à moi c’est découvrir, aimer ou même détester de nouveaux trucs : concerts, restos, expos et j’en passe… pas une semaine ne passe sans que je teste quelque chose ! PS : j’habite aux Antilles, alors si vous voulez un bon plan dans le coin, n’hésitez pas à me contacter : taina@black-in.com.