Vous ne le connaissez peut-être pas mais DJ Flozio est un jeune DJ prometteur… Pour la sortie de son tube « Déposer les armes », nous avons cherché à connaître qui se cache derrière ce pseudonyme…

Bonjour, bonjour… Alors, qui se cache derrière DJ Flozio ?

Bonjour Black’in Magazine, je m’appelle Florent, j’ai 26 ans aujourd’hui. Je suis un jeune DJ d’origine martiniquaise. J’ai été bercé par la musique dès ma naissance car mon père était musicien dans un groupe de bèlè et également DJ. J’ai acheté mes premières platines en 2006, depuis je me suis entrainé tous les jours depuis mes années collège jusqu’au lycée. J’ai commencé à animer mes premières soirées dans les baptêmes, les mariages et les anniversaires de mes amis. J’ai aussi eu la chance de mixer dans divers discothèques comme le Club Section Zouk, le Red Club, le Pacha Club ou encore l’Acropole… Depuis fin 2018, je débute dans le monde des compositeurs avec le titre Free Yayad et Déposer les Armes.

Être DJ… Boulot plutôt cool ou 100% Passion ?

Je pense que, lorsqu’on voit par exemple dans une soirée tous les convives sur la piste de danse, voir les hôtes des soirées fières de mes prestations, c’est à 100% une passion.

En décembre 2018, sort le titre « Déposer les armes » en collaboration avec Jordan M et Ali Angel. Pouvez-vous nous raconter l’histoire de cette chanson ?

Jordan M est un ami d’enfance, il chante depuis le collège. Je lui avais fait la promesse qu’un jour on ferait un titre. Un jour, j’étais avec Jordan et un compositeur nommé Rudy alias Rdydy à la maison. On commence à faire un beat puis Jordan adhère immédiatement et commence à écrire. En 30 minutes, il avait déjà écrit le premier couplet et le refrain. C’est à ce moment-là qu’on s’est tous les 3 dit que ce titre sera un tube ! Lorsque nous avons terminé le projet, nous l’avons présenté à Ali Angel. Il a adhéré et nous lui avons proposé de le finaliser avec nous.

Il s’agit d’un « Zouk Gouyad »… Nous sommes sûres que certaine de nos lectrices ne savent pas du tout ce que c’est. Pouvez-vous nous éclairer sur le genre ?

Il faut bien faire la différence entre le Zouk et le Gouyad. Le Zouk a déjà son style particulier, que l’on connait tous. Le Gouyad, c’est un dérivé du Kompa Love avec un tempo plus lent. Ce titre, on peut le qualifier de Zouk Gouyad car les paroles puisent dans les racines du Zouk et l’instrumental puise sur ce Kompa Love qu’on appelle le Gouyad.

C’est votre anniversaire aujourd’hui. Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

La santé et beaucoup d’inspiration. Avec ça, je pourrais vous faire découvrir davantage mon univers.

Portrait chinois : Si vous étiez un genre musicale ?

Le Zouk, sans hésitation.

Un petit message pour toutes les fans qui liront cet article ?

Tout simplement merci, c’est grâce à votre soutien qu’on arrive à avancer petit à petit. Et si vous souhaitez découvrir un peu plus sur mon univers, les réseaux sociaux sont à votre disposition.

Retrouvez DJ Flozio sur Facebook et Instagram