Cette semaine, nous vous faisons découvrir le métier de Visuel Merchandiser avec Melissa Durpes. Mélissa exerce cette profession depuis un an en Martinique, pour les deux magasins de l’enseigne Kiabi. Selon Mélissa, la vivacité, la détermination et la passion sont les clés de réussite dans ce secteur. 

Bonjour Mélissa, pouvez-vous vous présenter aux lectrices de Black’In ? 

Bonjour Black’In, je suis Mélissa Durpes. Je suis guadeloupéenne, j’ai 28 ans et je suis Visuel Merchandiser pour les deux magasins Kiabi de Martinique.

Racontez-nous votre parcours 

Après mes études en licence professionnelle de Management de point de vente en 2011, j’ai décidé de retourner vivre aux Antilles, plus précisément en Guadeloupe. J’ai alors commencé ma recherche d’emploi dans le secteur du prêt-à-porter, un univers qui me passionnait (et me passionne) énormément. J’ai ainsi eu la chance de décrocher un CDI au sein de l’entreprise Kiabi (à Basse-Terre) en tant que Coordinatrice de rayon, sans perdre de vue mon ambition de devenir Manager.

En 2012, l’entreprise m’a proposée un poste de Manager dans le cadre de l’ouverture d’un nouveau magasin en Martinique. J’ai tout de suite saisi cette opportunité d’évolution.

En 2017, à l’occasion de l’ouverture du second magasin Kiabi en Martinique, je suis devenue Visuel Merchandiser pour les deux magasins de cette zone.

Parlez-nous de votre métier, en quoi consiste-t-il ? 

Je suis experte en merchandising. De ce fait, je veille à la bonne implantation des collections dans les différents univers. L’objectif est ainsi de transformer le shopping du client en une véritable expérience unique et humaine.

Par ailleurs, je partage mon savoir-faire, je forme mes collaborateurs, je mobilise les talents de mes équipes, je pilote et je coordonne tous les projets de merchandising sur les deux magasins.

Enfin, je suis garante de l’identité visuelle et des principes merchandising de Kiabi en vue d’optimiser la présentation des produits et de maximiser la satisfaction du client.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ? 

Il faut être passionné(e) de mode (surtout si vous travaillez pour une enseigne comme Kiabi) et avoir le sens de la pédagogie afin de transmettre ses connaissances aux collaborateurs. De plus, il faut aimer le travail en équipe, avoir une aisance relationnelle et faire preuve d’une bonne capacité d’écoute car nous travaillons de pair avec nos équipes.

En ce qui me concerne, je fais régulièrement des réunions d’équipe afin de leur montrer les nouvelles collections et d’échanger sur les futures implantations.

Quels sont les avantages et/ou inconvénients du métier ?

La liberté de pouvoir exprimer ses idées, d’agir et de relever les challenges, sont pour moi les avantages du métier. Nous ne sommes pas en reste ! Il y a toujours de nouveaux objectifs à atteindre.

Pour les inconvénients, je pense plutôt aux retards des collections et donc le fait de ne pas avoir le bon produit pour pouvoir s’exprimer. Cela représente là aussi un challenge car nous devons tout mettre en œuvre pour proposer des rayons séduisants aux clients.

La première chose que vous faites en arrivant au travail ? 

Je fais le tour des rayons ! Je me mets dans la peau du client et je regarde tout ce qu’on doit changer et améliorer.

Pour vous, en quoi consiste une bonne journée de travail ? 

C’est une journée remplie d’énergies positives : des équipes motivées et déterminées à franchir les différentes étapes fixées et bien entendu le fait que les objectifs soient atteints à la fin de la journée.

Un conseil à donner à un jeune qui souhaite se lancer ? 

Je lui dirai d’avoir un esprit ouvert. C’est avant tout un métier de terrain et c’est en le pratiquant que l’on devient expert. Il ne faut surtout pas perdre la passion du produit.

Une évolution de carrière en vue ? 

Pas spécialement, je souhaite continuer à m’améliorer et à m’amuser sur les deux magasins !

Portrait Black’In :

B comme … Boule d’énergie (je suis à 2000%)

L comme … Loyale

A comme … Ambitieuse

C comme … Courageuse

K comme … Kiabi

I comme …  Indépendante

N comme … Naturelle

Merci Mélissa pour cet échange, nous te souhaitons une bonne continuation !

Rejoignez Kiabi sur Facebook ou Instagram pour ne rien manquer de leurs actualités