Breaking News
Accueil » Interview de Black'In » B.People » « B.People » avec Rainer Boucard

« B.People » avec Rainer Boucard

A l’occasion de la Cocktail Week, qui a débuté cette semaine en Guadeloupe, nous sommes parties à la rencontre de Rainer Boucard, le fondateur de cet évènement hors du commun mais aussi du concept The Bartender. Passionné par l’univers des cocktails, il nous invite à découvrir son parcours et ses futurs projets.

1. Bonjour Rainer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots aux lectrices de Black’In ?

Bonjour Black’In, je suis Rainer Boucard, gérant de l’agence The Bartender, qui organise depuis 7 ans maintenant, le concours du meilleur Barman des Iles de Guadeloupe. Nous faisons également des prestations lors de soirées et réceptions, et depuis quelques temps, nous organisons La Cocktail Week en Guadeloupe. Je suis un passionné de cocktails, je suis un épicurien, j’aime partager mon univers.

2. Racontez-nous votre parcours ? D’où vous est venue cette passion ?

Ma passion pour les cocktails a démarré à Saint-Barth en 2001. J’étais en colocation avec des barmans et du coup je me suis intéressé à cet univers. A l’époque j’étais coiffeur, donc rien à voir ! Mon parcours est assez atypique, j’ai été ensuite, gérant d’une boite de nuit (Le Siwo Club) et j’étais souvent derrière le bar mais sans être un vrai barman. J’ai eu d’autres activités, négociateur immobilier et mannequin. Je suis toujours mannequin, ce qui m’a permis de voyager énormément entre la Jamaïque, New-York, Paris et d’autres destinations.

Ce n’est qu’en revenant vivre en Guadeloupe que je me suis dit qu’il manquait ce genre d’activités autour des cocktails. J’ai créé donc un concours à la Cocoteraie  » Le Bartender Contest » et c’est là que tout a commencé ! Je n’étais pas encore Barman, je faisais appel à des professionnels pour qu’ils puissent venir et partager leur savoir. J’étais plutôt dans la partie management et organisationnelle.

De fil en aiguille, j’ai rencontré des gens formidables, j’ai vu plein de choses, la passion a commencé à s’amplifier et je suis donc devenu Barman et c’est ainsi que j’ai crée The Bartender.

3. Parlez-nous du concept The Bartender ? Quelles sont vos missions ? Que proposez-vous à vos clients ? 

Quand j’ai démarré The Bartender, les gens ne buvaient que du champagne et des petits punchs. Nous avons fait un réel travail d’éducation et de réappropriation autour du cocktail. Aujourd’hui il n’y pas une manifestation qui ne se fait sans cocktails. C’est rentré dans les moeurs.

Nous proposons des prestations de qualité à nos clients que ce soit au niveau du service mais aussi des produits que nous utilisons, car nous mettons en lumière les produits du terroir. C’est notre fer de lance chez The Bartender. Les évènements que nous créons sont également axés sur cela, Les Cocktails Pairing ou encore La Cocktail Week qui sont une vitrine de notre savoir-faire.

Notre mission est d’inviter nos clients à boire autrement, nous souhaitons que nos clients privilégient la qualité à la quantité. Nous sommes pour une consommation intelligente : boire mieux et moins ! Il faut que les gens apprennent à déguster, à marier les plaisirs, à affuter leur palais sans pour autant se saouler ! Le cocktail c’est un art, à part entière, et c’est le message que nous faisons passer à travers nos prestations et évènements.

4. Justement,  parlez-nous de la Cocktail Week ?

La Cocktail Week, c’est une semaine dédiée à l’art du cocktail. Notre objectif est de faire émerger la culture cocktail. On a commencé dimanche dernier sur la plage de Sainte-Anne avec un bar éphémère. On proposait des dégustations de cocktails aux touristes et locaux présents.

L’idée est de mettre également en avant les produits du terroir. La cocktail week est orientée sur le cocktail pairing, c’est le fait de marier la gastronomie aux cocktails !

J’ai envie de surprendre les gens avec le travail qui a été fait de pair avec nos chefs cuisiniers locaux et nos chefs bartenders de renommée internationale. On a notamment comme chefs bartenders : Sacha Molodskikh de Moscou, Fernando Castellon et Nicolas Lopez qui proposeront de délicieux cocktails !!

On commence ce jeudi 7 décembre, avec le chef du restaurant de la Toubana, Frédéric Marcelli, ensuite on part à Bouillante au restaurant aux O’ Z’épices avec le chef Jimmy Bibrac. Samedi nous serons à la Créole Beach avec le chef Olivier Nuttinck, nous aurons également le concours du meilleur barman de Guadeloupe le même jour (The Bartender Contest), et pour finir, nous serons à Saint-François au restaurant Orchidéa avec le chef Arnaud Bloquel.  Sur toutes les dates, nous proposerons un show case musical avec Philippe Sadikalay du groupe Soft, Stéphane Gentille et des sets djs avec Dj Yoshee.

La Cocktail Week allie l’art de la mixologie et de la gastronomie, le tout dans une ambiance sympathique ! Chaque moment promet d’être unique… Nous avons hâte d’y être !

5. Si vous deviez donner un conseil aux jeunes qui souhaiteraient se lancer en tant que Barman, ce serait lequel ? 

Dans un premier temps je dirai qu’il faut être passionné. C’est LA base dans tous les métiers je pense. C’est toujours dur quand on démarre mais quand on aime, on ne compte pas ! On ne compte pas ses heures, on ne compte son investissement…

Je pense qu’il y a énormément de perspectives dans les métiers de bouches, que ce soit au niveau de la pâtisserie, de la cuisine et au niveau du bar. Aujourd’hui les gens aspirent à l’excellence par rapport au manque de professionnalisme et de qualité. De nos jours nos métiers sont mis à l’honneur et sont à nouveau valorisés. Les clients recherchent de la qualité, recherchent de la nouveauté. J’encourage fortement les jeunes à s’investir et à innover davantage dans ces domaines car il y a énormément de choses à faire.

6. Quels sont les projets futurs ? Un scoop pour la rédac de Black’In ?

Les trophées du bar reviennent en Février 2018. C’est un concours national, aujourd’hui The Bartender est le représentant des trophées sur les Antilles. On continuera les cocktails pairing ainsi que les ateliers cocktails sans oublier les prestations (mariages, réceptions…) et la Cocktail Week de 2018 of course !

Le vrai scoop pour la rédac de Black’In, c’est surtout l’ouverture prochaine, d’un établissement pour recevoir notre clientèle ! Chut c’est un secret…

7. Portrait chinois : si vous deviez être un cocktail, vous seriez lequel ?

Si je devais être un cocktail, je serais le Old Fashioned !! C’est un cocktail à base de Whisky, d’Angostura, de sucre et d’un zeste d’orange. C’est un cocktail à la fois fort et doux par rapport au sucre. On ressent une espèce d’amertume avec l’Angostura, qui relève en même temps le tout. C’est pour moi l’un des cocktails les plus équilibrés et qui me ressemble ! C’est tout moi (rires).

8. Un message à faire passer aux femmes ? 

Venez à la Cocktail Week !! On veut voir toutes les lectrices de Black’In avec nous. C’est un évènement hors du commun qui vaut le détour. Le fait de marier les métiers de chefs cuisiniers et de chefs bartenders, le mix est époustouflant. Le travail des chefs est remarquable ! Nous vous attendons avec plaisir… à très vite !

Merci Rainer pour cet échange, rendez-vous dès jeudi à la Cocktail Week ! 

Les tickets sont disponibles sur le All Mol ici.

Rejoignez The Bartender sur Facebook et Instagram

Crédit Photo : Happyman Photography

 

 

 

About L'équipe de Black'In

Webzine féminin par excellence, Black’In se positionne sur un ensemble de supports numériques à destination des femmes de plus de 25 ans, et plus particulièrement des afro-caribéennes. Notre objectif ? Devenir leur référence en termes d’information en tout genre. Black’In est donc LE magazine des femmes modernes qui prennent soin d’elles…

1759c142e78cf3a9fa609d6de33d7fbfxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx