Vous êtes maman, marraine, tatie ou simplement quelqu’un de bienveillant pour les enfants autour de vous ? Alors, vous serez probablement ravis de faire découvrir à vos enfants les aventures de Little Nappy, une petite fée franco-haïtienne. Dans un ouvrage destinée aux 5-12 ans, la petite Hashley diffuse des messages affirmés et qui prônent tolérance et diversité.

Nous avons rencontré Hashley Auguste, l’auteure. La jeune femme nous présente avec beaucoup d’enthousiasme le premier volet d’une longue série…

Bonjour Hashley Auguste, vous êtes l’auteur et accessoirement l’héroïne d’un ouvrage destiné aux 5-12 ans. Pouvez-vous nous en parler ?

Bonjour Black’In, Little Nappy est un album jeunesse qui favorise la diversité, la différence et l’estime de soi à travers les aventures de l’héroïne Hashley, une petite fée de 7 ans 1/2.

J’ai créé cette héroïne afin qu’elle puisse représenter la différence physique et culturelle par sa propre différence. Hashley est en plein cheminement vers l’acceptation de soi. Elle est à un âge où elle se pose énormément de questions sur la vie et sur tout ce qu’il l’entoure. Je me suis inspirée de mon histoire en partie, oui. Je suis issue d’une double culture et j’ai conscience qu’aujourd’hui que c’est ma richesse. Je souhaiterais que chaque enfant le sache. La question est : Comment le savoir quand ce n’est pas quelque chose que l’on célèbre et met en avant autour d’eux?

Pourquoi traiter la question des cheveux ?

Pour une petite fille noire, être critiquée sur ses cheveux par ses camarades de classe, est devenu un rite de passage ! Je le sais parce que j’ai été cette petite fille que l’on critique et je constate, aujourd’hui, que c’est encore le cas de plusieurs petites filles autour de moi. C’est à partir de là que l’on commence à se déprécier inconsciemment ou non physiquement.

Dans ce premier volet, j’aborde la question des cheveux pour cette raison. C’est le premier attrait physique chez chacun de nous. À l’âge de Little Nappy, on pense à tort que nos cheveux sont un problème, soit à cause des brimades à l’école, soit parce qu’inconsciemment on a allié la beauté à un seul modèle, celui que l’on voit placarder partout.

Or, l’acceptation de soi passe par la connaissance de soi. Les cheveux des femmes noires, nos cheveux ont une réelle identité et une histoire. Je n’aborde pas le côté historique dans le livre. J’ai souhaité mettre l’accent sur la différence et les soins appropriés pour des cheveux aussi beaux et singuliers que les nôtres.

Plus généralement, qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?

C’est la volonté d’apporter ma petite contribution dans le changement au sein des livres que les enfants lisent. Dès lors que j’ai constaté qu’il y avait un gros manque de représentation ethnique positive dans la littérature jeunesse d’aujourd’hui, je me suis dit pourquoi ne pas écrire un livre. Le manque de représentation a des conséquences sur la perception que l’on a de soi-même. Que ce soit dans les livres ou à la télévision. C’est le genre de livre que j’aurais aimé lire étant enfant. Je veux donner aux enfants ce que moi je n’ai pas eu si je le peux. Et je peux. Alors, faisons !

Le test de la poupée Clark est une vidéo qui a confirmé le fond de ma pensée à ce sujet également. C’est alarmant et triste de voir que des enfants supposés être innocent ont déjà une mauvaise idée d’eux-mêmes. Et ce qui m’a le plus intrigué ce sont les enfants asiatiques et maghrébins qui s’identifient aussi à la poupée noire, car ils ne sont pas blancs. Étranger = Couleur = Méchant dans la tête d’un enfant. Pourquoi ? D’où cette idée leur vient ? Comment avoir confiance en soi pour s’accomplir dans la vie avec une telle image de soi ?

C’est votre premier ouvrage… Le premier d’une longue série ?

Oui j’y compte bien si Dieu me le permet ! Je compte continuer les aventures de la petite fée. Le but étant de toujours véhiculer des messages positifs pour mes mini-lectrices. Les réflexions de la petite fée sont les réflexions des enfants en général. Je pense que le livre reste l’un des meilleurs moyens pour transmettre et véhiculer des idées, valeurs, principes etc… ou pour simplement aborder des sujets difficiles.

À l’heure où les enfants naissent avec une tablette dans la main, est-ce que l’on peut retrouver votre livre en librairie ? Une version numérique existe-t-elle ?

Les versions papier et numérique du livre sont disponibles. La version numérique est actuellement en vente sur Amazon pour 4,40€. Le livre papier est disponible en boutique à Noir & Fier. Vous pouvez le commander de chez vous sur le site Roots Éditions ou Noir & Fier pour 15 euros. Le site Little Nappy arrive bientôt et il sera disponible également dessus.

Portrait chinois : si vous étiez un pays ?

Sans hésiter : Haïti, le pays où mes parents ont grandi. Un pays fort de vécus tant dans son histoire que dans sa culture. Je suis Haiti, pays libre aux trésors encore peu dévoilé.

Si vous aviez un message pour toutes les petites fées au chocolat…

À toutes les petites fées au chocolat qui me lisent, vous êtes précieuse et vous valez plus que tout l’or et les diamants que la terre a à offrir. Être vous-même est le plus beau cadeau que vous puissiez offrir à ce monde. Votre différence fait votre unicité.

Suivez Little Nappy sur Facebook et Instagram

Noir & Fier
14 rue de l’ancienne tannerie
93200 Saint-Denis