Breaking News
Accueil » Loisirs » Culture » Evènements » Qui sera la prochaine Miss Guadeloupe 2018/2019 ?

Qui sera la prochaine Miss Guadeloupe 2018/2019 ?

L’élection de la prochaine Miss Guadeloupe 2018-2019 arrive à grands pas ! En effet, la cérémonie aura lieu le samedi 4 août 2018 au Hall des Sports de Goyave. En attendant cette soirée de folies, les dix candidates sont minutieusement préparées depuis le début du mois de Juillet par l’équipe du nouveau comité Miss Guadeloupe, dirigée par Sandra Bisson en relation avec Miss France Organisation.

Sandra Bisson, experte dans le domaine tant par son expérience en tant que Miss Guadeloupe 2001, 1ère dauphine de Miss France 2002, chaperonne des candidates de Miss France depuis 10 ans maintenant et également consultante en communication. Nous avons voulu en savoir plus sur le nouveau dispositif mis en place par Sandra et son équipe… 

Bonjour Sandra, quel plaisir de te retrouver sur Black’In ! Parles-nous de ce nouveau challenge Miss Guadeloupe.

Bonjour Black’In et aux lecteurs de Black’In, merci pour cette interview, plaisir partagé ! Effectivement je suis la nouvelle déléguée pour Miss France en charge de l’organisation de Miss Guadeloupe 2018. Il s’est avéré que l’année dernière, un organisateur s’était proposé et Sylvie Tellier m’avait mandaté pour garantir l’image et les codes Miss France. Des codes que je maitrise de par mon expérience de miss et de chaperonne à l’échelle national.

Cette année, Sylvie m’a vraiment incité à reprendre le comité en main avec ce poste de délégué. Il est vrai que c’est toujours plus simple d’organiser quand on a une expertise dans le domaine et que l’on a été Miss. Cela aide beaucoup ! On sait ce que les filles vivent et on a envie d’améliorer leur expérience, d’améliorer certains points et forcément, il y a une nouvelle dynamique qui se crée. D’autre part avec ma casquette de communicante, nouvellement à mon compte depuis 2 ans environ, c’était une opportunité d’allier ces compétences pour pouvoir mettre en avant les filles et apporter un nouveau souffle.

Comment est né ce comité Miss Guadeloupe ? 

J’en ai parlé spontanément à des amies qui ont tout de suite accepté de me rejoindre dans cette aventure avant même d’avoir la proposition officielle de Sylvie Tellier. Les filles m’ont vraiment encouragé à reprendre le comité. N’étant pas basée en Guadeloupe, j’ai sollicité une chaperonne, Sandrine Derrick, avec qui j’ai moi-même commencé à défiler quand j’étais plus jeune, qui m’a appris les bases (comment marcher ect). J’ai sollicité d’autres copines et c’est partie d’un élan de générosité entre nous. Je dirais même que c’est une vraie histoire d’amour en fait. Elles ont envies, elles le font bien, elles ont chacune des compétences propres et c’est magnifique. Merci les filles au passage !

Nous avons donc créé en mars dernier l’association Guadeloupe La Belle qui est charge de l’organisation de l’élection mais pas que ! On retrouve donc Sandrine, Rebecca Le Guillou qui est vice présidente de l’Association, Ludmilla Lurel qui est architecte DPLG, Marie-Noëlle Danican, notre coach sportif, Anny Klod Amiens qui est notre régisseur, Sandra Thomas Lamothe et Carole Carrière qui sont chargées de Missions.

De gauche à droite : Rebecca Le Guillou, Marie-Noëlle Danican, Ludmilla Lurel, Sandra Bisson, Sandra Thomas Lamotte, Anny Klod Amiens et Sandrine Derrick. Photo by HappyMan 

Que nous réserve ce nouveau comité ? 

Nous souhaitons mettre en avant les filles différemment que les années précédentes, avec notamment des insides, des ateliers, des conseils, avec des blogueuses également qui vont jouer le jeu mais surtout un vrai noyau de développement personnel.

Cette année la nouveauté a été le week-end d’intégration. On a voulu impulser une stratégie différente. Les filles ont appris à se maquiller, elles ont eu un atelier avec notre partenaire Karine Gatibelza de Make Up Box. Elles ont eu également un atelier conseils en images. C’est une première et je pense que c’est très important. Elles ont eu un test de colorimétrie et des conseils personnalisés avec Rebecca Le Guillou. D’autres ateliers ont été mis en place durant ce week-end. Nous voulons les encadrer de manière optimale, nous y mettons du coeur.

L’idée est de regrouper également toutes les anciennes Miss Guadeloupe, en tous cas celles qui veulent nous rejoindre, à apporter des conseils aux candidates en tant que référentes. Pour le moment nous sommes 17 anciennes miss qui sont membres d’honneur de l’Association et qui partageront leur propre expérience en tant que Miss.

Qu’attendez-vous de la prochaine Miss Guadeloupe ? 

Nous avons envie qu’il en ressorte 10 miss Guadeloupe en réalité ! Nous voulons que les dix candidates soient toutes gagnantes. Certes il y a une seule fille élue, mais nous voulons qu’elles ressortent toutes grandies parce qu’il y a vraiment tout un accompagnement autour de l’élection. D’ailleurs Fred Deshaies et Phillippe Sadikalay font un travail formidable avec les candidates sur l’élocution, Matthieu Plantier sur la chorégraphie ainsi que les autres coachs. Ils les rencontrent chaque semaine et on constate déjà l’évolution. Tout le travail de coaching est de préparation servira à toutes les candidates.

Bien évidemment au-delà de tout cela, la Miss Guadeloupe devra bien représenter l’île à l’échelle nationale et devra être présente sur les évènements d’ordre important en Guadeloupe et qu’elle puisse selon son profil, nous dire sur quels aspects, elle souhaite intervenir. Chaque fille a un profil différent. Il y a comme d’habitude le côté valorisation du patrimoine et des richesses mais la miss élue fera un travail sur l’année sur des sujets qui lui tiennent à coeur. Bien entendu l’objectif est que la Miss Guadeloupe soit Miss France et qu’elle fasse briller l’île à l’échelle nationale et pourquoi pas internationale par la suite.

Quels sont les projets de l’association pour l’avenir ? 

Au delà de l’aspect Miss Guadeloupe, l’association a été créé pour pouvoir inspirer d’autres femmes sur toute cette partie estime de soi. Les candidates sortent grandies après leur mois de préparation et nous souhaitons mettre en place chaque semestre, des séminaires, des ateliers, pour rendre accessible cet aspect coaching et développement personnel, le noyau dur de la préparation des candidates. C’est un de nos projets pour l’année après le rush de l’élection Miss Guadeloupe, en relation avec nos partenaires.

Bien évidemment nous souhaitons valoriser la femme antillaise, promouvoir la beauté, le charme, l’élégance et les compétences des femmes guadeloupéennes. Nous vous réservons de belles surprises !

Les dates clés de cette élection ? 

L’élection du 4 août au Hall des Sports de Goyave qui est ouverte au public ! N’hésitez pas à venir et à prendre vos places sur allmol ici. On vous donne rendez-vous avant l’élection le samedi 28 juillet 2018 au environ de 17h au centre commercial Milenis aux Abymes. C’est le seul rendez-vous grand public où toutes les candidates défileront avec la présence exceptionnelle de la présidente de notre jury Alicia Aylies Miss France 2017-2018. Nous vous attendons nombreux !!

Nous tenons à remercier le conseil régional qui nous accompagne, un grand merci aux partenaires et également à tous ceux qui nous suivent sur les réseaux et merci Black’In !

Merci Sandra pour toutes ces infos… Rejoignez sans plus tarder l’aventure Miss Guadeloupe sur Facebook et Instagram !

Nous vous invitons à découvrir les 10 candidates et à voter pour votre préférée avant le 4 août !

Photos by HappyMan Photography

About L'équipe de Black'In

Webzine féminin par excellence, Black’In se positionne sur un ensemble de supports numériques à destination des femmes de plus de 25 ans, et plus particulièrement des afro-caribéennes. Notre objectif ? Devenir leur référence en termes d’information en tout genre. Black’In est donc LE magazine des femmes modernes qui prennent soin d’elles…