À l’occasion du plateau France Ô – Les 1ères orchestré par Jacob Desvarieux le 21 septembre prochain à L’Olympia, nous avons rencontré en amont certains artistes qui seront sur scène.

Une première partie d’Admiral T à Bercy et voilà que le destin de Saïfa bascule. Son look année 90 résolument mode et sa voix soul en font un artiste à suivre absolument ! Saïfa est une véritable révélation avec qui nous avons échangé quelques mots avant sa prestation de ce soir sur la scène de l’Olympia.

Bonne lecture !

  • Bonjour Saïfa, que peux-tu nous dire de toi en quelques mots ?

Bonjour Black’In, je suis un jeune artiste né en Guyane, j’écris et, parfois, compose puis interprète ma musique.

  • Raconte-nous ton histoire avec la musique…

J’ai grandi dans un foyer attaché à la musique. Ma mère, très jeune, nous préparait pour l’école sur du Gospel, de la soul, de la musique afro-américaine. Je me suis naturellement mis à essayer de reproduire ce qu’on écoutait. J’ai passé mon temps dans la chambre de ma grand-mère à m’amuser sur ces morceaux et, c’est à 11 ans, en commençant à chanter à l’église, que je me suis rendu compte que c’était ma passion.

  • Withney Houston, Lauryn Hill, Stevie Wonder, … Tes références sont majoritairement black américaines. C’est une source d’inspiration pour toi ?

Ces références sont des sources d’inspirations parce que très jeune j’ai pu m’identifier à elles. C’est la culture qui se rapprochait le plus de celle des miens. C’est un concours de circonstances : ma mère qui grandit au Surinam et écoute des Ottis Redding, Chaka Khan…, le fait de fréquenter une église. Mes références sont black tout court. Mon père m’a aussi fait aimer le reggae : Bob Marley, Lucky Dube…

  • Parle nous de ton actualité… A quoi peut-on s’attendre pour les mois à venir ?

J’ai sorti il y 2 mois mon tout premier single « Fuck ton Body ». Je m’apprête à en sortir un deuxième mais je n’ai pas encore fixé de date. Il y a quelques belles propositions en vue mais rien n’est acté alors il faudra rester connecté !

  • Tu représenteras la Guyane le 21 septembre prochain sur la scène de « L’Outre-mer fait son Olympia ». Une fierté ?

C’est avec une grande fierté que je représenterai la Guyane lors de cet évènement, d’autant plus que c’est une première : une carte blanche à Jacob Desvarieux. Ce n’est pas n’importe qui, c’est vraiment un honneur !

  • Portrait chinois : Si tu étais un style musical ?

Je serai le reggae, dans le corps d’un rocker.

  • Petit message pour les fans de notre magazine Black’In…

J’espère que vous aurez pris plaisir à me lire et que vous me suivrez mon actualité. Rendez-vous à l’Olympia et en attendant saignez « Fuck ton Body » !

Découvrez le Facebook et l’Instagram de l’artiste ici.