Black'In I Aaliyah un single à titre posthumeConsidérée à juste titre comme étant l’éternelle « Princesse du R’n’B », Aaliyah reste, 11 ans après sa tragique disparition dans un accident d’avion à l’âge de 22 ans, l’une des plus talentueuses artistes de sa génération. Si, comme moi, la belle afro-américaine a bercé de sa voix suave et délicate votre adolescence et que vous ne vous êtes jamais vraiment remises de sa mort, vous allez être ravie d’apprendre que le rappeur canadien Drake a, l’espace d’un single, ressuscité la chanteuse partie trop tôt. 

Intitulé « Enough said », ce titre, que vous pouvez écouter ici, est à l’image de la jeune femme : envoûtant, classieux, sensuel et d’une beauté rare. Chanteuse, actrice, danseuse et égérie de la marque Tommy Hilfiger, cette fille avait tout pour elle et un avenir plus que prometteur. Bien loin des divas du R’n’B actuel que je trouve à la limite du vulgaire et du mauvais goût, Aaliyah savait être sexy sans être trash, belle sans être vaniteuse, touche-à-tout sans jamais faire une faute de goût.

Vous l’avez compris, Aaliyah est une véritable icône à mes yeux et un modèle de réussite professionnelle et personnelle. Vous ne risquiez pas de la voir à moitié nue dans les tabloïds ou dans les bras d’un nouveau boy-friend toutes les semaines. Elle a su se protéger et cultiver une part de mystère qu’elle emportera malheureusement dans la tombe …

A l’heure où l’on voit arriver une mode un peu morbide qui consiste à faire revivre sur scène, sous forme d’hologrammes, des artistes fauchés en pleine gloire tel que le sulfureux rappeur Tupac Shakur (il existe d’ailleurs un excellent remix du morceau « We need a resolution » d’Aaliyah (à découvrir ici), où le bad boy pose son flow unique au côté de la jeune femme), il faut croire que ce ne sont pas les chanteurs qui sont morts mais belle et bien, la vraie musique !

R.I.P Baby Girl (son petit surnom), telle une étoile filante, tu brilleras toujours dans nos cœurs …

Black'In I Aaliyah