Black'In I Aliko Dangote

Quasi inconnu en Europe, ce Nigérian de 56 ans est l’homme le plus riche d’Afrique. Selon le dernier classement du magazine Forbes, Aliko Dangote est le 1er homme d’affaires du continent africain à dépasser le cap des 20 milliards de dollars – 15,3 milliards d’euros – de fortune. Parti du ciment, ce businessman a diversifié ses activités au fil des décennies, pour les étendre à l’agroalimentaire, l’immobilier ou encore au secteur bancaire.

Selon la légende, Dangote aurait gagné son premier argent de poche dès l’âge de 8 ans, en confectionnant des bonbons que les employés de maison de ses parents se devaient ensuite d’aller vendre. À 20 ans, son oncle, influent homme d’affaires, l’aide à faire ses premiers pas : il lui fournit des camions et une somme rondelette pour se lancer dans le commerce du ciment. Trois ans plus tard, il pense déjà à se diversifier dans le commerce et l’industrie. L’histoire est en marche. Aujourd’hui, il possède avec Dangote Cement l’une des plus grandes cimenteries de tout le continent.

Aliko Dangote appartient à la caste très discrète des milliardaires africains, où l’on recensait en 2012 un autre Nigérian, Mike Adenuga (pétrole, télécoms) ainsi que les Sud-Africains Nicky Oppenheimer, roi du diamant, patron de De Beers et Johann Rupert du groupe de luxe Richemont.

Mais si quelques milliardaires africains ont su se constituer des empires, ils ne représentent guère plus de 1% de la liste du classement de Forbes.