Black'In l ALL FOR ONE

Ce week-end, ce sont pas moins de 10 territoires qui s’affronteront pour la troisième édition d’ALL FOR ONE, le plus grand concours de chant de la Caraïbe.

Si la Caraïbe est une des zones géographiques les plus éclectiques du monde, elle possède une langue unique comprise et appréciée de tous, une langue que même les plus muets d’entre nous peuvent comprendre : la musique. ALL FOR ONE est né de l’idée que l’ensemble des territoires de l’arc antillais pourraient s’unir autour des « vibrations des tambours de nos ancêtres ». Le concept est construit autour d’une Caraïbe soudée où il y existerait une véritable transversalité entre les différentes cultures qui la composent.

Ainsi, le samedi 24 octobre 2015, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, la Dominique, Sainte-Lucie, Haïti, Cuba, Saint-Vincent, Montserrat et la République Dominicaine présenteront l’un de leurs meilleurs interprètes et compositeurs pour tenter de remporter le « Jeff Joseph Troffy ». Plus qu’un simple trophée, il s’agit pour les artistes de profiter d’une véritable exposition sur le monde… une aubaine pour diffuser leur musique à travers les frontières !

Les retombées peuvent d’ailleurs être énormes pour les chanteurs repérés. Le saint-lucien Mongstar a vu son titre « Glo Ko Ko » exploser dans les charts de toute la Caraïbe après avoir remporté la première édition du show. La martiniquaise Loriane Zachari, quant à elle, s’est produite dans plusieurs festivals caribbéens et sa musique est désormais diffusée dans de nombreux pays. Enfin, Darline Desca, originaire d’Haiti, a vu sa carrière littéralement décoller. Elle est actuellement en tournée avec l’alliance française dans une quinzaine de pays et se produit également dans plusieurs pays d’Afrique.

Loin d’être un concours de chant comme les autres, ALL FOR ONE se positionne comme un véritable révélateur de talent caribbéen, un rassemblement d’artistes pour une Caraïbe qui parlerait d’une seule voix, celle de la musique.

Consultez le site et le Facebook de l’événement.