Black'In-I-B.People rencontre Stevy Mahy

Cette semaine la sublime Stevy Mahy répond aux questions de B.People…

1. Bonjour Stevy Mahy, pouvez-vous vous présenter en quelques mots aux lecteurs de Black’In…

Je suis Stevy Mahy, une femme et chanteuse guadeloupéenne, ne sachant pas se décrire en quelques mots 😉 (rires).

2. De parents musiciens et chanteurs, la musique était aussi votre destinée ?

Je ne sais pas si l’on hérite vraiment d’une destinée en fonction de son environnement familial. Y croire peut aider ou parfois même décourager. Mais en ce qui me concerne, je pense effectivement que la musique était bien ma destinée.

3. Parlez-nous de votre album « The Beautiful Side of a Keyol Folk »… D’où vient cette inspiration, cette énergie ?

Cet album, je pourrais le décrire comme un recueil de pensées, de mots parfois de maux, d’émotions, de réflexions qui font de moi la femme que je suis aujourd’hui. Si les messages sont forts, c’est parce que j’ai essayé de puiser profondément afin que le résultat soit le plus proche possible de ce que je suis… Je m’inspire de la vie, de l’amour et de l’énergie que je partage. Je trouve que c’est important d’être conscient du message que l’on veut faire passer.

Black'In-I-B.People rencontre Stevy Mahy

4. Vous avez été très touchée par les évènements d’Haïti. Votre titre « Haïti Chérie » en collaboration avec le chanteur James Germain nous le montre bien. Pourquoi avoir choisi de soutenir Haïti à travers une chanson ?

Ma première rencontre physique avec Haïti s’est faîte en décembre dernier. Cependant, c’est un pays qui est présent depuis longtemps dans mon coeur, surement à cause de son histoire particulière et du rôle indéniable qu’elle a joué dans l’histoire des afrodescendants. La tragédie créée par le séisme m’a touchée car ce qui s’est passé à quelques kilomètres de la Guadeloupe aurait pu nous arriver aussi. Je me suis sentie concernée. Cette chanson est pour moi une déclaration d’amour mais surtout une plaidoirie à l’unité entre peuples…

5. On vous connaît en tant qu’artiste, aujourd’hui on découvre une créatrice de bijoux. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collection « Moun ».  

C’est comme une suite logique. Je suis folle de boucles d’oreilles en tout genre, de bracelets… Alors, j’ai eu envie de dessiner mes propres pièces. Le nom Moun m’est venu en pensant au symbole de la femme qui est la lune « moon », et puis à l’idée que ma ligne pourrait toucher tout genre de « moun » (personnes en créole). Voilà, c’est donc une petite collection faite à partir de papier, cartons d’emballages, tissus, alliant recyclage et légèreté.

6. Portrait chinois : Si vous étiez un proverbe…

Ce serait celui-ci : « Ne jette pas les poissons que tu as en main pour ramasser ceux que tu as à tes pieds ». Cela me permet de me rappeler de vivre ma vie dans le temps présent et de la vivre intensément ;-).

Infos pratiques :

  • Découvrez le site officiel de Stevy Mahy ici
  • Sa page fan Facebook et celle de la collection « Moun by Stevy Mahy » ici