1. Bonjour Swé…Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Black’In ! Je suis une jeune artiste de 28 ans dont les parents sont originaires de la Guadeloupe. J’ai grandi en métropole. Je suis auteure, compositeur et interprète et, j’évolue dans le milieu dancehall, hip hop & zouk. J’ai commencé le piano à 5 ans. J’ai aussi fait du chant, du saxo et de la batterie. Après mon bac, j’ai continué dans l’univers de la musique puisque j’ai fait des études d’ingénieur du son et de réalisateur. Du coup, entre la musique et moi, c’est une histoire qui remonte à un petit moment déjà (rires) !

2. Pourquoi Swé ?

Mon vrai prénom est Céline. Petite, ma famille me surnommait « Swé-Swé ». En grandissant, c’est devenu « Swé » donc, quand le moment en venu de choisir un pseudonyme, ça m’a paru évident de garder « Swé »…

3. Tu as été élue meilleure artiste Reggae/Dancehall aux derniers Hit Lokal Awards. Ça fait quel effet ?

J’étais super contente ! Contente de savoir que le public me soutient… D’autant plus que c’était la première édition. C’est vraiment un plus parce que ça veut dire, selon moi, que mon art est compris et ça, ça n’a pas de prix ! Cela signifie que ma musique me plait mais, plait également aux autres…

4. Quelles sont tes influences musicales ?

J’ai écouté beaucoup de styles différents dans ma jeunesse : du hip hop français & américain, de la musique jamaïcaine, de la soul, du jazz, du r&b, … Aujourd’hui, ma musique est juste le résultat de toutes ces influences.

5. Tu seras au Fest’Stains Estival le 23 juin prochain. La scène est quelque chose que tu appréhendes ?

La scène n’est pas quelque chose qui me fasse peur. J’adore ça en réalité ! C’est vraiment un plaisir à chaque fois de travailler avec des musiciens différents, de partager quelque chose avec les gens. Ce qui me plait dans la scène c’est l’intéraction que l’on peut avoir avec les gens… Je n’ai pas peur, j’ai plutôt hâte (rires) ! J’espère qu’il recevront la vibration de la meilleure manière qu’il soit…

6. Quel sera ton actualité à venir ?

J’ai un album en préparation qui s’appellera « Dangérez » et, un featuring avec Fuckly qui sera bientôt dans les bacs… Ça c’est une petite exclu pour Black’In ;-).

7. Portrait Chinois : Si tu étais une odeur…

Ce serait celle du chocolat… (rires) ! C’est une odeur rassurante, conviviale et familiale. C’est une odeur qui me rappelle de bons moments… Bon, je l’avoue… la gourmandise est mon plus vilain défaut (rires) !