1 heure d’attente pour son ticket d’entrée ? Une salle de cinéma pleine à craquer ? Ca c’est l’effet dû à la sortie de Django, le tout nouveau film de Quentin Tarantino… Et le résultat est à la hauteur des petits désagréments en amont.

Pendant 2H45 min, vous ne souffrirez en aucun cas de temps mort. L’univers ultra violent qui pisse l’hémoglobine (propre d’ailleurs au réalisateur) est largement nuancé par une longue pointe d’humour parfaitement travaillée. Quant aux nombreux poids lourds du 7 ème art présents, on peut dire qu’ils sont au top de leur forme dans leur rôle : Samuel L Jackson, Leonardo Dicaprio, Jamie Foxx, Kerry Washington… assurent un niveau d’interprétation qui vaut le détour. Bon, mis à part une fin légèrement accélérée, on dira que ce film est globalement un must à voir absolument 😉

Bilan : come back de Tarantino complètement réussi !

Synopsis Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…
Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…