Stress, mauvaise estime de soi, regards des autres, dépression, etc. Tout cela peut être à l’origine de pathologies dont on ne parle pas forcément aux autres. C’est par exemple le cas des troubles alimentaires. Alors, pour lever le voile ce fléau, nous verrons, dans les semaines à venir, ses principales variantes…

Cette semaine, nous nous intéresserons à l’anorexie mentale.

Comment cela se manifeste ?

Si la boulimie ne se voit pas à l’oeil nu, l’anorexie mentale, elle, modifie significativement le corps du malade. En effet, les proches sont souvent alertés par une maigreur extrême et inhabituelle de celui-ci. Pour tout vous dire, les anorexiques se battent continuellement contre la faim, la refuse. Il mange très peu et rejette tout ce qu’ils ingurgitent par vomissement ou par la prise de laxatifs. Certains d’entre eux se privent littéralement de nourriture.

Quels en sont les dangers ?

Outre un physique squelettique, les anorexiques s’exposent à de nombreux symptômes comme le dérèglement hormonal, la perte de cheveux, la perte des dents due aux vomissements,… Plus grave encore, les personnes victimes d’anorexie mentale sont aussi sujettes à des risques d’ostéoporose et d’arrêt cardiaque.

Comment la soigner ?

La meilleure façon de venir à bout de l’anorexie est de traiter la cause du problème. Dans les cas les plus avancés, une hospitalisation est parfois nécessaire.