Après avoir assidument suivi mes cours de gestion de la mobilité des ressources humaines à la fac, je me suis dit pourquoi ne pas avoir une expérience à l’étranger. Ajouté à cela mon désamour profond de la capitale de l’amour je me suis mise en quête d’un VIE, volontariat à l’international en Entreprise.

Le VIE s’adresse à tous les ressortissants de l’Union Européenne âgés de 18 à 28 ans souhaitant participer à l’expansion d’une entreprise française à l’étranger. Les missions couvrent tous les domaines d’activité (ingénierie, marketing, commerce, informatique..) et les pays d’affectation se situent dans le monde entier. Il s’agit d’un contrat avec l’Etat français, encadré et avantageux. Le candidat VIE ne paie pas d’impôt sur le revenu le temps de sa mission et peut, suivant les destinations, être logés par l’entreprise qui l’emploie. La rémunération est particulièrement attractive, plus l’éloignement est grand plus la prime augmente. La couverture sociale est intégralement prise en charge et le candidat jouit de six semaines de vacances. Naturellement la concurrence est rude pour décrocher un contrat parmi les destinations très prisées telles que Londres, le Canada ou les Etats-Unis.

Quant à votre future vie à l’étranger, il n’y pas de soucis à se faire. Une journée d’intégration avant le départ en mission et le forum des VIE vous permettront de rencontrer des candidats qui partent sur la même destination que vous. Sur place, vous serez rattachés à la Mission économique française locale pour le suivi administratif.

Personnellement, mon VIE en Suisse m’a tellement plu que j’y suis restée.

Alors tentés ? Plus de détail sur www.civiweb.com.

Article rédigé par Lou pour la Friends Team of Black’In