Black'In-I-Fatima-esclave-à-11-ans

Voici un livre que je vous conseille vivement. C’est l’histoire de Fatima, une esclave de 11 ans, née au Niger dans une famille pauvre. Attention, âme sensible s’abstenir car l’histoire de Fatima est terrible mais pleine d’espoir, de force et d’émotions. 

Fatima est née belle, peule, fine, dans une famille très pauvre du Niger. D’une mère résignée et d´un père flambeur. Avec, penchée sur son berceau, une sorcière des temps modernes : sa tante, une mère maquerelle à la tête d´un commerce de jeunes filles. Tout est prévu donc, pour Fatima. Elle sera vendue à un riche étranger. À onze ans. Mais avant, elle sera goûtée par des clients de la tante. C´est Ahmed qui la choisit, l’achète et la ramène dans sa ville. Pour la violer à volonté et lui faire des enfants : « Avec des enfants, tu ne me quitteras jamais. » Car Fatima, à la différence des trois autres femmes du maître, n´accepte pas sa condition de femme-objet. Fatima veut s´échapper du palais où on l´a enfermée. Tout est prévu dans sa tête, malgré les trois enfants. Elle s’évade. Et reviendra même, malgré les risques immenses, enlever sa fille aînée de onze ans, que son père compte marier…

Black'In-I-Fatima-esclave-à-11-ans

En lisant ce témoignage, je suis passée par toutes les émotions possibles. J’ai eu des larmes aux yeux, la nausée parfois, bref, page après page la douleur était si intense qu’elle nous fait prendre conscience de la chance que nous avons. Cette femme a subit toute sorte d’atrocités : des violences durant toute son enfance, abus sexuel de son mari, des enfants sous la contrainte… Aujourd’hui, Fatima a 40 ans, elle vit en France et c’est avec beaucoup de courage qu’elle nous raconte son passé. J’admire vraiment cette femme et sa détermination pour retrouver sa liberté.

Personne ne devrait subir ce genre de souffrances, aucune femme et encore moins un enfant. La vie de cette femme aurait pu être la notre, nous aurions pu être à sa place si nous étions nées ailleurs. Je peux vous garantir que nous avons beaucoup de chance.

Bravo à Fatima pour ce livre émouvant et poignant.