Black'In Fifty Shades of Grey : Le roman choc !

Hier, je vous faisais (re)découvrir la série/saga littéraire Pretty Little Liars. Et bien aujourd’hui les filles, je mets la barre un peu plus haute avec la sulfureuse trilogie érotique de la Britannique E.L. James, Fifty Shades of Grey. Ce livre fait couler beaucoup d’encre depuis sa parution et l’on parle déjà d’une adaptation cinématographique ! Finies les bluettes un peu niaises et cheap de la collection Harlequin. Désormais, les femmes, auxquelles s’adresse principalement ce roman, n’ont plus honte d’apprécier ce que les médias ont nommé le « mommy porn » (porno pour maman).

C’est presque de manière clandestine que ce livre a démarrer sa fulgurante ascension jusqu’au sommet des ventes. C’est en effet grâce à internet que celles, encore un peu prudes, ont pu savourer leur honteux plaisir sur e-book. Lorsque le livre fut enfin publié, les lectrices commencèrent à l’acheter discrètement, comme lorsque l’on achète des préservatifs XS à la pharmacie . Puis le bouches à oreilles aidant, plus personnes ne se cachaient et des milliers de femmes se baladaient, le livre dans leur sac à main, prêtent à retrouver les héros dans leurs ébats charnels tandis qu’elles étaient assises dans le métro en direction du travail ou dans un parc accompagnées de leurs enfants.

Bon, maintenant que je vous ai bien fais languir, voici le résumé de cette décadente trilogie : Fifty Shades of Grey raconte l’histoire d’une jeune étudiante américaine, Anastasia Steele, tout juste 20 ans. Elle est aussi innocente et ingénue que son « partenaire de jeu », le milliardaire Christian Grey, est pervers. Anastasia se laissera peu à peu glisser dans une relation sado-maso troublante mais consentante.

Une traduction de ce livre en français devrait enfin voir le jour ce mois d’octobre. J’avoue que cette histoire m’intrigue et il y a de fortes chances pour que je cède à la tentation … Et vous les filles, oserez-vous assumer d’avoir ce roman entre les mains ?