Rougeurs, boutons disgracieux, démangaisons…, le poil incarné peut faire beaucoup de dégats et nous y sommes tous confrontés. Saviez-vous d’ailleurs que vous pouviez être opéré de cela ? Il arrive parfois que le poil n’arrive jamais à pointer le bout de son nez à l’extérieur et continue à pousser sous l’épiderme. Cela crée une infection qui nécessite une intervention chirurgicale d’urgence. Les femmes noirs et métissées sont sont d’autant plus sujets à ce genre de complication car le poil crépu ou frisé a tendance à se replier sur lui même. Mais alors, comment faire pour éviter tout cela au maximum ? Notez bien :

  1. Deux jours après votre épilation, pensez à faire un gommage pour éliminer les particules de peau. Vous favoriserez la sortie du poil. 2/3 fois par semaine, utilisez un gel douche avec des grains gommants.
  2. Evitez de vous épiler trop souvent et laissez le poil bien repousser avant. Cela permet au poil de bien tracer sa trajectoire. Une fréquence de 2/3 semaines et correcte.
  3. Pour prévenir les rougeurs dûes à l’épilation, désinfectez la zone avant et après le rasage.
  4. La levure de bière est un très bon remèdes contre les poils incarnés. Elle a tendance à densifier sa texture afin qu’il puisse correctement percer l’épiderme et sortir. C’est un conseil inédit de mon dermato 😉