Cette semaine, nous avons appris le décès de la fabuleuse Teri Moise. Chanteuse discrète de variété, la plus française des chanteuses américaines laisse derrière des tubes indémodables comme « Je serai là » ou encore « Les poèmes de Michelle »…

Née aux Etats-Unis dans les années 70 de parents immigrés haïtiens, c’est en tant que fille au pair que Teri Moise atterrit à Paris vingt ans plus tard. Amoureuse du pays, elle en fait sa terre d’accueil musicale et y sort ses premiers tubes dès 1992. À la fois auteure, compositeur et interprète, elle est récompensée par ses pairs qui lui attribuent en 1997 une « Victoire de la musique » et le prix « Vincent Scotto ».

Teri Moise a été retrouvée sans vie le 7 mai dernier dans une chambre d’hôtel à Madrid. Si la thèse du suicide est l’une des plus avancées, les raisons de sa mort restent encore à ce jour un réel mystère… RIP.