Éblouie par le soleil et par la magnifique côte des Arcadins, je me suis réveillée avec un punch, hors du commun ! Nous avons débuté notre journée d’une façon particulière. Les étudiants de l’ILERI qui nous accompagnent se sont présentés à nous et vice versa. C’est un vrai bol d’air frais de rencontrer des personnes aussi avides de se donner et d’offrir aux autres de l’attention.

Cette mission est particulière car elle inscrit JAHAÏR dans un véritable processus de développement. Cette notion de développement est fondamentale pour la pérennité dans nos actions. Aujourd’hui, notre action principale était de se préparer à l’échange que l’on aura avec les enseignants de l’école du Sacré Coeur autour de la mise en place de la bibliothèque de classe. Pendant qu’une équipe s’est attelée à rendre la trame d’échange le plus clair que possible, d’autres triaient, par niveau scolaire, les centaines de livres récoltés par les étudiants de l’ILERI à Paris.

Aussi, nous nous sommes rendu à Pont Sondé pour reprendre nos marques à l’école du Sacré Coeur. Quel changement dans les classes ! Nous avons vu des salles pleines de vie composées d’affichages pédagogiques, de quoi égayer le quotidien des enfants. C’est incroyable de voir l’ingéniosité et la créativité dont les instituteurs font preuve pour apporter des plus values à l’apprentissage des enfants.

Ce soir, la fatigue est importante, la journée a été longue et le décalage horaire pour certains se fait désormais sentir. Néanmoins, l’énergie positive, l’envie de se donner et l’amour qui nous motive sont bien là et nous donnent de quoi tenir bon.

A an lot soley… ❤️

[sublime id=206]

Article rédigé par Mathilde pour la Friends Team of Black’In