Paris, 19ème siècle, nous sommes sous Napoléon III et la plus grande maison close d’Europe ouvre ses portes au 34, bd Boulevard Bonne Nouvelle. Le lieu est prisé, l’entrée sélective… Des centaines d’années plus tard, l’endroit existe encore. Depuis 2001, il a été transformé en bar-restaurant : Le Delaville Café, un bâtiment sur trois niveaux où se mêlent ambiance lounge, dîner chaleureux et dancefloor.

Que l’on se rassure, les murs n’ont pas bougé : la déco est un concentré d’histoire avec, tout de même, quelques touches de modernité. Toujours aussi réputé, le Delaville Café accueille ses clients de 11h à 2h du matin. On y retrouve souvent des amoureux du Paris populaire, des amateurs de théâtre sortant d’une pièce, des artistes en tout genre attendant de monter sur scène, ect. Il faut dire que ce bar jouit d’une situation exceptionnelle puisque ses voisins ne sont autres que le Théâtre du Gymnase, le Grand Rex et le Musée Grévin, pour ne citer que ceux là…

Côté restauration, les grands classiques des bistros parisiens sont présents sur la carte pour un ticket moyen qui tourne autour de 25€. Le petit plus ? Le brunch du dimanche qui vous fera probablement voyager : entre le scandinave, l’italien ou l’espagnol votre cœur balancera à coup sûr !

Pour plus de renseignements, consultez leur site internet ici.