Dès qu’il s’agit de faire un frottis vaginal, nous les femmes, sommes unanimes : c’est horrible ! Ce n’est pas une question de douleur… ça dure 3 secondes et en réalité ça ne fait pas vraiment mal… mais c’est réellement désagréable. En même temps, comment apprécier qu’on te gratte le col de l’utérus avec une spatule ?!? Malgré tout, c’est un passage obligé pour toutes les femmes qui ont une vie sexuelle de tout ce qu’il y a de plus normal. Alors, autant savoir pourquoi on le fait ! Petit topo…

Eh bien sache que le frottis vaginal a pour but de dépister d’éventuelles lésions au niveau du col de l’utérus. Il permet également de dépister tout cancer du col et donc de le soigner à temps. Il doit être fait dans de bonnes conditions pour être fiable, soit :

  • en dehors des périodes menstruelles,
  • environ 48 heures après la mise en place d’ovules ou de crème vaginale,
  • et surtout pas après une toilette vaginale.

La date de ton prochain frottis dépend des résultats du dernier en date. Si tout va bien, il faut en faire en moyenne un tous les deux ans et ce, jusqu’à 65 ans !