Je suis Valy, chargée de communication de l’association Jahaïr. Et cette fois c’est à mon tour de vous parler de ma rencontre avec Haïti

Je suis tombée amoureuse de cette île en regardant ma mère chanter Beethova Obas. C’était il y a très longtemps, et ce coin du monde dont il parlait a toujours été quelque part dans ma tête. En 2011, il y a eu cette opportunité, cette grâce tombée du ciel : faire quelque chose pour ce bout de paradis. Alors, je me suis lancée et, avec le Père Jean Moïse, ma famille et mes amis nous avons construit Jahaïr dont l’objectif est d’oeuvrer pour la reconstruction d’Haïti suite au séisme de Janvier 2012.

En mission sur place pendant quelques jours, je suis arrivée hier à 17h00 précise. On dit souvent qu’Haïti choisie qui doit fouler son sol et surtout à quel moment. On ne s’y rend pas comme ça … Pour ma part, j’ai longtemps rêvé de cette expédition mais toujours en secret dans mon coeur. Sur le tarmac, j’ai ouvert grands les yeux comme pour avaler ce paysage qui s’étalait devant moi.

Ma première impression ? Haïti c’est DÉVORANT D’AMOUR ! Oui vous avez bien lu « dévorant d’amour » ! C’est comme si votre père ou votre mère confectionnait un cadeau unique, spécial, particulier juste pour vous… dévorant d’amour c’est ça. Après m’être extasiée devant cette nature, je passe la douane et retrouve Père Rémy, l’un de nos référents, et une partie de l’équipe Jahaïr. En effet, un groupe était à l’ambassade de France, un autre à Pont Sonde pour la formation effectuée par les sapeurs pompiers.

Sur la route, j’ai aperçu « Cité Soleil » … Impossible de ne pas penser à ma soeur, Mathilde, en mission elle aussi dans ce village il y a plus d’un an. Je touche désormais du doigt de cette misère digne & grouillante dont elle m’a si souvent parlé… A peine arrivée et c’est déjà l’heure du dîner. C’est aussi l’occasion de rencontrer « nos » soldats du feu qui commencent un travail titanesque. Un vrai plaisir ! Demain grosse journée en perspective, alors, je vais me coucher avec l’impression d’être à la maison et la certitude qu’après ce séjour, certaines choses ne seront plus les mêmes…

Valy LoveSower MounLanmou SemeuseDamour