Black'In I Letoya Luckett

Il y a bien une vie après les Destiny’s Child et LeToya Luckett en est la preuve vivante. Evincée du quatuor en 2000, avec sa collègue LaTavia Roberson, par Matthew Knowles, le père de Beyonce et manager du groupe, elles sont remplacées par 2 nouvelles filles à leur insu.

Black'In I Letoya LuckettAprès quelques années de batailles judiciaires épuisantes, LeToya ouvre finalement sa propre boutique de vêtements appelée « Lady L » à Houston, qu’elle gère elle-même, aidée par sa maman. Puis une deuxième suivra. C’est un carton. Cependant, The H-Town Chick, comme on la surnomme maintenant, n’abandonne pas son rêve pour autant. Elle décide de continuer sa carrière en tant qu’artiste solo et signe avec Capitol records, filiale d’EMI.

C’est en 2005 qu’elle sort son premier album #1’s en toute discrétion. Le disque est acclamé par la critique. Il s’en vend environ 3 millions d’exemplaires dans le monde. Un deuxième album Letoya l’année suivante confirme qu’elle a eu raison de s’accrocher. Car en plus, la chanteuse est entourée d’artistes-producteurs de renom : Jermaine Dupri, Rodney Jerkins ou encore Wyclef Jean.

Aujourd’hui, non seulement Miss Luckett prépare la sortie de son troisième album Life, Love & Music, mais elle s’est également faite une place sur le petit écran. En effet, l’ex Destiny’s Child sera au générique de la prochaine saison de Single Ladies, série produite par Queen Latifah et diffusée sur la chaîne VH1.