Il est fréquent de dire qu’on a la migraine alors qu’on a des maux de tête et inversement. Comment faire la différence entre les deux ? Je vous propose une petite check-list pour vous aider à déterminer si vous avez de forts maux de têtes ou s’il s’agit de migraines qui peuvent s’avérer très handicapantes.

Les maux de tête, ou céphalées, se manifestent par des tensions au niveau du front et des tempes. Générés par l’anxiété ou la tension nerveuse, les maux de tête ne durent que quelques heures et sont peu incommodants.

La migraine se distingue des maux de tête par sa durée, son intensité et son apparition. Elle débute souvent par une douleur qui se manifeste d’un seul côté de la tête et peut durer de quelques heures à plusieurs jours. La douleur est intensifiée avec le bruit et la lumière. Les vomissements, les sueurs froides, des troubles de la vision sont des symptômes qui accompagnent les troubles de la migraine. Certains médicaments (comme les contraceptifs), sauter des repas, le manque d’activité mais aussi certaines odeurs et aliments  peuvent être des déclencheurs. La migraine est une véritable injustice car les femmes sont 3 fois plus touchées que les hommes.

Si vous décelez ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un médecin qui vous aidera à trouver une solution adaptée à votre douleur. Pour ma part, j’ai dû revoir toute mon alimentation et tenir « un cahier de migraines ». Aidée d’un naturopathe reconnu, aujourd’hui je vais beaucoup mieux. Bon courage et surtout ne perdez pas espoir !