« Ti Po Péyi », le titre du 1er guide de diversification alimentaire, à base de produits locaux de la Caraïbes, écrit par Rachel Lollia. Comment nourrir son bébé avec les produits locaux ? Est-une bonne idée ? Comment accompagner son bébé dans la découverte de ces saveurs locales ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions dans le livre proposé par Rachel.

Rachel Lollia est la fondatrice de Pawoka, une application et un magazine qui présente toutes les plantes médicinales de la Caraïbes.  Nous avons voulu en savoir plus sur « Ti Po Péyi », le nouveau guide indispensable des parents et futurs parents, c’est avec plaisir que Rachel nous répond :

1) Bonjour Rachel Lollia, pouvez- vous vous présenter aux lectrices de Black’In ?

Bonjour aux lectrices de Black In, je suis Rachel Lollia, j’ai 32 ans, je suis guadeloupéenne, entrepreneur, formatrice, biologiste et ingénieur en communication scientifique. Je suis aussi la maman de 2 petites filles.

2) Vous êtes l’auteure du guide « Ti Po Péyi, » un guide de diversification alimentaire, à base de produits locaux de la Caraîbes, pouvez-vous nous en parler ?

Ti Po Péyi se veut un guide pratique et accessible pour encourager et accompagner la consommation des produits locaux chez bébé. En plus de l’intérêt nutritionnel, il fallait expliquer par des mots simples pourquoi c’est important pour l’être en devenir de consommer local. C’est un investissement dans le capital santé de bébé mais aussi dans la construction de son identité culturelle.

3) Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce guide ?

Plusieurs choses ont motivé la rédaction de ce guide: mon expérience personnelle (je me suis posé de nombreuses questions malgré mes connaissances sur le sujet lors de la diversification de ma petite dernière); en échangeant et en observant, je me suis rendu compte que de nombreux parents bien que motivés par le locavorisme, ne passaient pas à la pratique tout simplement parce qu’ils ne savaient pas comment faire; et enfin, en cherchant, bien que l’information sur les produits locaux existent, il n’y avait pas de support contextualisé et destiné à bébé.

4) Quels ont été vos processus d’écriture, de l’idée à la finalisation, combien de temps avez-vous pris ?

Tout a été très vite. J’ai aussi l’habitude de par mon métier d’éditer des supports de vulgarisation. Pour autant, l’écrire sur un gros volume fut une première. J’ai eu l’idée d’un Ebook puis d’un livre en Juin. Elle s’est confirmé en Juillet/ Août. J’ai commencé à structurer le projet et à prendre des notes entre septembre et Octobre. Parallèlement j’ai fait faire la couverture pour une première étape de matérialisation du projet. J’ai ensuite rédigé puis fait la mise en page dans la foulée en Novembre.

Pour le contenu, dès les premiers instants de la diversification de ma fille, je notais toutes les questions qui m’interpellaient. Elles ont clairement orienté la rédaction du guide.

5) Quelle(s) difficulté(s) avez-vous rencontré pendant l’écriture de ce livre ? Comment les avez-vous surmontées ?

La plus « grosse » difficulté si puis-je dire est l’aspect financier. C’est un investissement, surtout le poste de l’impression. La distribution aussi, il y a beaucoup de conditions pas toujours dans l’avantage de l’auteur en auto production. Pour autant, j’ai eu la chance de collaborer avec la Librairie Générale, qui a tout de suite adhéré au projet avant même sa sorti. Un bel acte de confiance et de soutien de la démarche.

6) C’est votre premier ouvrage de ce type, le premier d’une longue série ?

Oui. C’est mon métier et ma passion. J’ai aussi découvert l’écriture créative. Tant que mes productions répondront à des besoins et permettront une prise de conscience de la valeur nos richesses, je continuerais avec plaisir.

 

7) Où peut-on se le procurer ?

Il est disponible pour le moment à la Librairie Générale en Guadeloupe, prochainement ce tome et les prochains seront disponibles à plus grande échelle. Vous pouvez le commander également en ligne ici

8) Portrait Black’In :

B comme … Bavarde

L comme … Locavore

A comme … Ambitieuse

C comme … Curieuse

K comme … Ka

I comme … Intelligente

N comme … Naturelle

9) Si vous aviez un message pour toutes les « Fanm Péyi » ?

C’est une citation qui me motive à faire et à être : Quoique tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends le. L’audace porte en elle génie, pouvoir et magie. (Goethe)

Merci Rachel pour cette belle découverte, longue vie à « Ti Po Péyi » ! Retrouvez le guide sur Facebook et Instagram