Le 31 aout dernier sortait le dernier album de l’écrivain ZepTiteuf à la folie !. Phénomène rare : le même jour, ont été publiés Titeuf a Lafoli !, l’album en créole antillais et Titeuf Gadyanm !, celui en créole réunionnais. C’est assez exceptionnel qu’une version régionale sorte en même temps que la nationale. On peut donc saluer Caraibéditions qui a négocié les droits et rend cette BD accessible aux créolophones. Notons que Titeuf est l’un des albums les plus lues au monde…

Dans cet épisode, le petit blond à la houppette tombe amoureux de Ramatou, une jeune fille africaine fraichement arrivée en France et ne maîtrisant pas parfaitement la langue… De manière générale, Zep y explore à travers cet album des questions liées à l’environnement, mais aussi le harcèlement sexuel ou l’immigration. Cela permet aux plus jeunes d’aborder des sujets sérieux par le biais, plus sympa, de la BD. Lire la version en créole est aussi une véritable chance pour les enfants qui ont une double culture. Quoiqu’il en soit, pour les petits comme pour les grands, Titeuf reste une occasion de bien rigoler !

 

Titeuf à la folie ! – Zep – Glénat – 48 p. – 10,45€ ; Titeuf a Lafoli !, Titeuf Gadyanm ! – Zep – Caraibéditions – 48 p. – 10,85€